Animale, tome 1 : La malédiction de Boucle d’Or – Victor Dixen

blog-livreRésumé :
Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

fleche_gauche

Mon avis :
Il y a quelques année, la saga Animale de Victor Dixen avait beaucoup fait parlé d’elle. Ces phénomènes autour des livres a généralement l’effet inverse sur moi, c’est pourquoi j’ai lu ce livre toutes ces années après. J’étais vraiment attirée par la couverture que je trouve juste magnifique, et par le thème de la réécriture de conte. C’est dommage que j’ai attendu aussi longtemps, parce que cette lecture a été une belle découverte.

On va donc suivre l’histoire de Blonde, jeune fille de 17ans qui a été élevé dans le couvent de Sainte Ursule, et qui doit y rester toute sa vie. Blonde est un personnage intriguant, et assez solitaire. Elle doit cacher ses cheveux blonds (synonyme de pêchés pour les ursulines), elle doit porter des lunettes d’une couleur bleue et doit rester à l’abri du soleil. La première partie se passe essentiellement dans le couvent ou Blonde décrit le quotidien des pensionnaires, jusqu’à ce que ce quotidien soit bouleversé par l’arrivée d’un homme, qui va donner un dossier à Blonde, sur la mystérieuse disparition de Gabrielle de Brances, quelques années plus tôt.

Le roman est divisé en 4 parties, écrits de manières différentes entre les points de vues des différents personnages, et la lecture/écriture de journal intime. Plus on avance dans l’histoire, plus on suit le point de vue de différents personnages. Ils sont tous attachants, mais j’aurais aimé en connaître plus sur certains d’entre eux. Peut être dans le tome 2? La base du conte de boucle d’or est très bien exploitée et j’ai adoré ce que l’auteur en a fait. L’histoire est très bien décrite entre l’enquête, le conte, les flashbacks, les faits historiques (l’exil de Napoléon et son retour rapide au pouvoir), et la fiction. La lecture est très rythmée, et Victor Dixen maitrise très bien le mélange de tout ca. Il a un écriture fluide, et parfois très poétique. Je suis curieuse de découvrir la suite de l’histoire, même si je trouve que cette fin se suffit à elle même.

Pourquoi j’ai aimé :

  • J’ai adoré la réécriture de Boucle d’Or
  • L’écriture est très belle et fluide
  • L’histoire est très rythmée
  • L’ambiance du conte est bien présente
  • J’ai aimé le petit clin d’œil au véritable auteur de Boucle d’or

fleche_droite

« La voyante a raison de dire que la réalité est comme un glaçon flottant, dont seule la plus petite partie semble exister : depuis le début du printemps, je suis en train de découvrir l’autre partie, la partie que les hommes ont enfouie au plus profond de leur être, pour mieux l’oublier. Pour mieux s’en protéger. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :